Cannes…

Je pars demain à Cannes pour mon travail. Un séminaire qui s’achèvera bien sûr par une soirée de gala… Je ne vous en dis pas plus : la suite au prochain épisode !

robe rouge signature

Publicités

La co(o)llab’ avec Charlotte Gribouille

Les collab’, c’est à la mode, non? Et bien, Lulu Blanche va aller plus loin ; Lulu Blanche va aller jusqu’à la co(o)llab’ avec Charlotte Gribouille!

Et là, une question vous vient tout simplement à l’esprit : « Qui est Charlotte Gribouille? ».  Une illustratrice en herbe… qui pousse, qui pousse déjà bien!

Charlotte et moi nous sommes rencontrées pendant nos études à Nantes. Depuis, je me suis mise à la couture et aux loisirs créatifs ; Charlotte s’est remise au dessin.  Des partages sur nos avancées artistiques, des encouragements respectifs. Puis, LE mot magique de la naissance de notre co(o)llab’: moodboard. En souvenir de nos longues heures à choisir les visuels qui représenteront au mieux les « reasons to believe » comme ils disaient, pour un cas marketing résolu ensemble?

J’ai donc envoyé un moodboard sur l’esprit que je voulais donner à ce blog et Charlotte a laissé aller son inspiration. Des dessins raffinés, colorés, pleins d’humour sont nés : ils apparaitront de temps en temps, au hasard des posts. Hâte de pouvoir vous les faire découvrir ! En attendant, n’hésitez pas à liker la page Facebook de Charlotte Gribouille!

tricot coin du feu retouche lum PS

Ma Charlotte : tout simplement, mille mercis !

Les voeux : cru 2015

« Modes et Travaux », daté de Janvier 2015, titrait : « Le grand retour des cartes de voeux ». Ah, ça c’est une bonne nouvelle !

Et le magazine ne s’est pas arrêté dans ce sacré teasing de première de couverture  puisqu’on a eu le droit ensuite au « pourquoi du comment » des cartes de voeux. Saviez-vous en effet que cette tradition, remontant à la fin du XIXème siècle, nous vient de chez nos voisins anglais? A l’époque, on envoyait une « Christmas card » pour Noël. Puis le timbre-poste s’est démocratisé et cette pratique a perduré… Merci pour cette pause culturelle !

Je porte une attention particulière à la carte de voeux envoyée par la Poste. Cela va plus loin que mon goût pour la papeterie. Pour moi, ce petit rite matérialise vraiment la nouvelle année et donne l’occasion de marquer son estime aux personnes destinataires. Avouez aussi que le petit effet de surprise est plus grand que par mail et fait d’autant plus plaisir? D’ailleurs, l’un des fondateurs du Papier Tigre, une papeterie contemporaine que je vous recommande vivement, a résumé parfaitement ma pensée, dans le dernier « Marie-Claire Idées » :

Aujourd’hui, prendre un stylo, pour envoyer une lettre, devient un vrai acte. … Grâce au virtuel, le papier a repris un statut de support de qualité. Et comme le virtuel est de plus en plus présent, le papier sera de plus en plus marquant.

Bref, le début d’année est toujours marqué par la réalisation de ces cartes. Le cru des cartes de voeux  2015 est placé principalement sous le signe du rouge, de la récup’ et des pailles bicolores notamment ! L’usage du tampon a été aussi sans modération : de la réalisation de petites étiquettes très simples aux inscriptions « Bonne Année », je trouve que cela fait pas mal d’effets ! Enfin, j’ai voulu faire un petit clin d’oeil à mon autre passion, la couture, en agrémentant les cartes de boutons et de rubans par-çi, par-là !

P1020380 P1020382

Image1

L’expérience du coloriage

Je pense que cela ne vous aura pas échappé lors de vos courses de Noël : les piles de cahiers de coloriages pour adultes ont poussé en cette fin d’année, comme des champignons dans les magasins. Des fleurs aux jardins bucoliques en passant par les monuments de Paris… il y en avait vraiment pour tous les goûts.

Si vous pensez que le coloriage est réservé uniquement aux enfants, pour les occuper sur la longue route des vacances : vous vous trompez! Le coloriage est aujourd’hui considéré comme de « l’art-thérapie » pour se relaxer et lutter contre le stress du quotidien. Apparemment, ce passe-temps est tendance chez les adultes…

Bien évidemment, j’ai voulu tester!! Je n’ai pas cédé à un achat d’impulsion lors de ma petite virée à la Fnac aujourd’hui… même si ce samedi bien pluvieux et maussade aurait pu m’y conduire ! Cette carte reçue au pied du sapin cette année me tendait les bras :  je me suis donc lancée !

P1020376

Et après quelques minutes à tirer la langue comme les enfants pour être sûre de ne pas dépasser :

P1020377

Me suis-je sentie détendue après ce petit quart d’heure de coloriage ? Je ne sais pas trop. Cette expérience m’a plutôt amenée à réfléchir aux choix et à l’harmonie des couleurs (le résultat peut laisser perplexe, j’en conviens ! ;-)). Je trouve surtout que c’est un très bon exercice de concentration. Bref, après cela, je ne pense pas me lancer dans le coloriage : mais peut-être que l’expérience a été trop courte ?

Et vous, avez-vous un cahier de coloriage? Pensez-vous que le coloriage est un phénomène de mode, lié à la nostalgie de l’enfance ou bien considérez-vous qu’il a de vraies vertus relaxantes ?

La Nouvelle Année

L’arrivée de la nouvelle année est toujours une période charnière. C’est le temps du bilan de l’année écoulée. C’est le moment où la liste des bonnes résolutions s’écrit ; c’est le moment où la volonté de s’investir dans de nouveaux projets naît.

L’année 2014 fut bonne. Ce fut notamment le début de l’aventure Lulu Blanche… Des travaux de couture, des loisirs créatifs, des encouragements de ma famille et de mes amis qui se sont multipliés. Voilà comment cela a vraiment commencé. Puis l’envie d’aller plus loin s’est manifestée: une page Facebook Lulu Blanche s’est ouverte.

L’année 2015 sera bonne. Mon nouveau projet pour 2015, c’est ce blog que j’ouvre aujourd’hui.

A vous tous, une très belle année 2015, placée sous le signe de la créativité !

P1020373