En mode moumoute !

Mon dernier article se terminait avec un mince teasing autour de cette chose noire que je portais sur l’épaule. Mais qu’est-ce que c’est ?

C’est la première couture réalisée avec un patron PDF ! Oui oui, je ne m’étais jamais lancée dans cette aventure, impressionnée par les réglages d’imprimante&co à réaliser. C’est aussi l’histoire d’un coupon de fausse fourrure acheté lors d’une braderie des Coupons St Pierre il y a deux ans et qui a bien sûr fait l’objet d’une question existentielle : « Est-ce mon style? Vais-je oser? ».

C’est tout simplement… mon gilet moumoute ! Si la forme est simple, la coupe et la couture ne l’ont pas forcément été.

p1030442

Je ne sais pas pourquoi mais avant de commencer, j’ai eu l’idée fabuleuse de me renseigner  sur Internet sur la coupe et la réalisation d’une pièce en fausse fourrure. Grand bien m’en a pris car ce n’est pas aisé et il y a plein de choses auxquelles je n’aurais pas pensé. Il faut être vigilante au sens des poils (un peu comme pour le velours). Pour éviter de les couper, il faut couper uniquement le tissu de base avec un cutter ou bien la pointe des ciseaux. L’opération est donc fastidieuse et nécessite pas mal de minutie. C’est sans compter le risque d’asphyxie lié aux poils qui volent dans tous les sens ! En revanche, une fois coupées, monter et coudre les pièces ensemble n’a pas été très compliqué. Le plus long a été de faire sortir les poils qui s’étaient pris dans la couture, à l’aide d’une aiguille. Ce sont d’ailleurs me lectures qui m’ont fait penser à cette étape obligatoire : c’est plus esthétique car cela rend les coutures absolument invisibles.

Si jusque là, ce n’était pas trop compliqué, la doublure m’a posé plus de soucis à cause d’un excès de confiance. Dans un premier temps, je me suis trompée dans la coupe (trop petite) : j’ai dû recommencer à cause d’une simple erreur d’inattention quand j’ai découpé le patron. Dans un second temps, j’ai voulu coudre « au feeling » la doublure. Comme j’avais déjà réalisé des doublures pour des vestes, je me suis dit que j’allais suivre la même méthode. Très mauvaise idée puisque mon gilet en moumoute n’a pas de manches : cela ne pouvait donc pas fonctionner quand je retournais sur l’endroit ! J’ai dû tout découdre et croyez-moi découdre de la fausse fourrure, c’est TRES TRES long… Et quand j’ai suivi le tuto, comme par hasard, tout est allé comme sur des roulettes. Moralité : il faut toujours suivre les explications du patron !

p1030447

J’adore mon gilet moumoute. Au départ, j’avais peur que cela fasse trop « faux » : en réalité, je ne trouve pas que cela soit le cas. C’est devenu une pièce importante de ma garde-robe car cela va avec tout, aussi bien une petite robe qu’un jean un peu sport. C’est aussi très pratique par temps frais le frais le matin et doux l’après-midi. Bref, je vous recommande de vous lancer !

Patron : cliquer ici

Publicités

2 réflexions sur “En mode moumoute !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s