Ma couronne de l’Avent

Vite, vite avant qu’il ne soit trop tard ! Il est grand temps de vous présenter ma couronne de l’Avent faite maison !  Celles et ceux qui suivent Lulu Blanche sur Facebook ou Instagram l’ont déjà vue depuis longtemps…

L’idée m’est venue assez simplement. J’aime beaucoup travailler les pages des vieux livres de poche un peu jaunies : j’ai naturellement choisi ce « matériel » comme base de la création. Souhaitant un effet un peu « frou-frou », je me suis inspirée du bandeau à coudre, proposé dans le dernier livre de Charlotte Auzou : Ma garde-robe à coudre pour toute l’année (Ed.Mango).

C’est ainsi que j’ai découpé, découpé et encore découpé beaucoup de disques en papier. C’est ainsi aussi que j’ai plié en quatre, encore et encore, tous ces disques. Je les ai enfilés sur un fil de couture très simple pour que naisse une belle guirlande que j’ai ensuite enroulée autour d’un cintre de pressing.

img_0199

Au début, je n’avais pas forcément prévu d’habiller la couronne avec des petites boules… Mais je craignais qu’elle soit un peu fade. Alors je suis passée chez HEMA et j’y ai bien sûr trouvé mon bonheur ! Comme elles ont un effet différent (mate, brillant, à paillettes), cela illumine la couronne.

Et voici le résultat… dont je suis assez fière !

img_4617

 img_4615

img_4620

Publicités

Du DIY pour passer le cap des 30 ans

2016 sera un cap : l’année de mes 30 ans ! Même si je ne deviendrai officiellement trentenaire qu’en Novembre, c’est à peine si j’arrive à y croire. En attendant, je laisse l’honneur à mes copines et copains d’ouvrir le bal des festivités. 😉

Aujourd’hui, je ne présente pas une grosse pièce : juste un projet qui me tenait à coeur. Plutôt que d’envoyer une carte, j’ai choisi d’offrir une petite customisation à une de mes amies, dont les 30 ans ont eu lieu au début du mois de juillet. Il s’agit d’un simple débardeur Monoprix agrémenté d’une broderie réalisée au point de tige. Une grande première néanmoins ! A moi les tutos sur YouTube… Mais surtout les bons conseils de ma Maman, une experte en broderie !

P1030340

J’ai décalqué le message que je voulais écrire puis reporté cela directement sur le tee-shirt au crayon de papier. Et après, à moi la broderie ! Cela ne représente pas une grande difficulté : il faut juste s’armer de patience pour effectuer des points réguliers. J’ai peaufiné ce petit cadeau en customisant une boîte. Oui, j’ai une vraie passion pour les boîtes à recouvrir… J’en profite pour remercier mes petites collègues qui viennent me voir pour me demander si par hasard « cette boîte t’intéresserait » : ce sont mes fournisseurs officiels ! La boîte est simplement recouverte d’un papier rayé issu d’un bloc de papiers à motifs acheté chez TIGER à Milan, de petits stickers trouvés chez HEMA… Et hop le tour est joué !

Voilà, je souhaitais aujourd’hui partager avec vous cette idée simple, rapide à réaliser et bien appréciée par l’intéressée !

A bas les chutes de tissus !

La guerre contre les chutes de tissus est déclarée ! Le haut bleu que je vous présente aujourd’hui en est un bon exemple.

Ce polyester bleu ? Vous ne rêvez pas, vous l’avez déjà vu. C’est dans ce tissu que j’avais cousu une combinaison l’été dernier (si vous voulez la voir ou la revoir, c’est ici !). J’apprécie vraiment cette couleur qui me donne de l’énergie et si j’ose dire « m’électrise » : ce n’est pas bleu électrique pour rien ! 😉 Pour rien au monde, je n’aurais jeté ce bout de tissu, malgré sa forme indescriptible… Une forme qui pourrait s’apparenter au lac Léman ? Oui, un peu.

Avec un morceau de tissu en dehors du cadre, il m’aurait été bien difficile de coudre un patron. C’est pourquoi j’ai décidé de dessiner mon propre patron à l’aide de mon buste et de papier quadrillé, sans vraiment savoir où j’allais. Je  souhaitais juste que ce haut ait une encolure en V sur le devant et dans le dos et des petites fronces, comme le montrent ces croquis. Vous verrez pourtant une version finale bien différente des intentions initiales. 

On ne va pas se mentir : j’ai vite été rattrapée par le manque de tissu… et cela se voit! Pour le dos, d’une part, j’ai été obligée de coudre deux pans de tissus ensemble. D’autre part, les enformes de l’encolure auraient dû être coupées dans un seul morceau : je vous confirme qu’il y en a bien deux pourtant. C’est un point négatif : avec un tissu épais, glissant et souple, l’enforme manque de tenue comme vous pourrez le voir sur les photos.

 

La couture de ce haut n’a pas été sans péripéties ! Il y a eu les enformes comme je vous le précisais plus haut. C’était sans compter le fiasco des pinces ! J’ai en effet voulu m’appliquer en bâtissant des pinces, ce qui a été facilité par mon buste. Une fois cousues, les pinces n’étaient plus si bien ajustées : j’ai préféré les supprimer plutôt que de me retrouver avec les pinces au-dessus du menton une fois cette cousette terminée. A mon avis, ceci est dû à un manque de tissu. Moralité, dans un patron, chaque centimètre compte vraiment ! Enfin, j’ai eu du mal à découper et coudre de façon égale et bien arrondie les emmanchures. Cela se voit plus de dos que de face.

Pas de difficultés particulières pour achever le travail. J’ai cousu un biais invisible pour soigner les finitions des emmanchures  : même si j’ai un peu bougé, je suis satisfaite du rendu ! Pour cacher les imperfections de mon col V, j’ai cousu des petits noeuds en gros grains gentiment légués par une collègue du bureau. Sans prétention aucune, je trouve que cela donne un petit côté « Claudie Pierlot » à l’ensemble.

Les photos ne sont pas terribles car faites « sur le pouce ». Mais elles donnent quand même une bonne idée de la version finale et … des imperfections ! 🙂 Le col V du dos a néanmoins été un peu rattrapé depuis : on a moins cet effet « bourrelet ».

Bref un petit haut pas parfait, mais qui fera bien l’affaire pour cet été ! Et en plus, j’ai « liquidé » une première chute de tissu : mission accomplie !

IMG_0132

IMG_0127

IMG_0126

Bonne année 2016 !

Aujourd’hui, mon blog a un an. L’ouverture d’un blog n’était pas une résolution de 2015. Cela faisait plutôt partie de mes envies, celles qui  vous trottent dans la tête mais qui vous paraissent un peu folles voire insurmontables. Quoi ? Ouvrir un blog alors que je suis réservée et que tous les sujets geeks m’intéressent peu et me dépassent vite ?

Pourtant, j’ai franchi ce pas, soutenue, encouragée dans cette aventure par ma famille et mes amis. Aujourd’hui, c’est une petite fierté : je ne pensais pas « réussir » ce défi ou plus exactement persévérer. Certes, la couture et les loisirs créatifs m’animent au quotidien : ceci est incontestable. J’ai des idées que je « jette » dans mon carnet d’inspirations qui me suit en permanence. Il y a aussi ces challenges « couture » que je me lance, ces envies de customisation. Tout cela se concrétise, même si parfois je voudrais en faire plus. Mais cette année, j’ai pu faire le constat suivant : chaque article que j’ai écrit a été le point final de mes créations, qu’elle soit de plus ou moins grande envergure. Comme une étape nécessaire du processus créatif ? Certainement. Quand je couds, je pense déjà au titre que je pourrais donner à l’article, à l’endroit où les photos pourraient être prises. La tenue de mon blog est devenue importante.

P1030243

Nous sommes le 3 janvier 2016 : c’est le temps des voeux. Je vous souhaite donc une très bonne année : que celle-ci soit pleine de joie, de douceur, d’agréables surprises et de rencontres inattendues. Qu’elle soit aussi et surtout créative !

Pour 2016, pas de résolution particulière (pourtant je ne suis pas parfaite)… Juste continuer à prendre du plaisir à coudre, à trouver de nouvelles idées et à partager mes petites créations ! 2016 sera l’an 2 du blog Lulu Blanche.  Même si ce dernier est bien loin d’être parfait, je souhaite poursuivre l’aventure, avancer, malgré les doutes qui peuvent parfois surgir et le temps qui me fait le plus souvent défaut.

Merci à mes amis et ma famille pour tous les encouragements et encore très bonne année à vous !

Joyeux Noël !

 

P1030241 - CopieCe petit billet très court pour vous souhaiter un très joyeux Noël !

J’ai commencé à réaliser mes petites cartes de voeux pour la bonne année : en voici une en avant-première, réalisée avec des pailles en papier !

 

Emballer ses cadeaux de Noël

Assez de faire la queue pour faire faire son paquet cadeau ? Las(se) des papiers kitschs ? Déçu(e) du paquet réalisé avec beaucoup trop de scotch ! La solution est peut-être ici et surtout chez vous !

Nul besoin d’investir dans un équipement démesuré ni d’être une fan de loisirs créatifs : l’essentiel est juste d’avoir quelques idées de récup’ car tout peut servir ou resservir ! A coup sûr, de petites fournitures se nichent chez vous et n’attendent qu’à être recyclées. Fouillez un peu et vous retrouverez certainement la boîte à chaussures vide de votre dernière virée shopping, le coffret de parfum vide que l’on vous a offert à Noël dernier, des sacs en papier vierges de tout logo, de grandes enveloppes blanches ou en kraft, sans oublier le ruban qui ornait le dernier cadeau reçu. A cela s’ajoute quelques accessoires (masking tapes, autocollants etc) trouvés chez HEMA ou ailleurs… Le tour est joué !

D’après moi, la base d’un joli paquet réside dans le choix du papier. Je suis très fervente du papier Kraft car ce dernier est intemporel, simple, chic et s’adresse à tous. Il appelle à de multiples possibilités de customisation, quelque soit l’occasion ! La preuve en image !

LES BOITES CADEAUX

Destinée à offrir une petite cousette en Vichy bleu marine, cette boîte a été intégralement recouverte de papier Kraft. Je me suis servie des chutes de tissus pour faire une bande large, collée aux extrémités du couvercle. L’étiquette « prénom » m’a permis de faire un noeud grossier, un peu flou, pour donner du caractère et du relief à la boîte.P1030198

Voici une version plus « Noëlisée » !  Même principe avec une boîte recouverte de Kraft. Les ornements ont été achetés chez HEMA, à l’exception du ruban gris foncé… Récupéré au bureau ! 😉

P1030234

L’ENVELOPPE CADEAU

C’est la version rapide et simple du paquet cadeau… Idéale pour un 23 décembre ! Voici le paquet dans lequel j’avais offert cette blouse comme cadeau de naissance.

P1030171

Comme je n’avais pas le temps de faire une boîte, j’ai pris une enveloppe en Kraft, pliée ensuite en deux. A l’aide d’une perforatrice, j’ai fait deux trous permettant de faire passer un ruban – qui n’est autre qu’une chute de tissu assortie à la blouse – pour faire un noeud !

PETITS ET GRANDS CADEAUX

Il y a les cadeaux qu’on ne sait jamais trop comment emballer car le format est atypique : trop petit ou biscornu, on commence à avoir quelques sueurs froides devant l’ampleur de la tâche.

La petite astuce, c’est d’envelopper le cadeau dans une forme évocatrice. C’est ce que j’ai fait pour un rouge à lèvres : plutôt que de faire un tout petit paquet, j’ai découpé deux sapins et les ai ensuite agraphés ensemble. Pour apporter un peu de couleur, j’ai collé quelques autocollants achetés chez HEMA.

P1030237

L’autre paquet, à côté du sapin, est une petite boîte basique. Pour fixer le papier, j’ai simplement collée une longue bande de masking tape argenté très quali (trouvé chez HEMA). Pour plus de fantaisie, j’ai ajouté quelques tampons en forme d’étoile.

Pour le livre ci-dessous, je me suis amusée à faire une bande de tampons « élan » ou « renne » (comme vous préférez !), entourée de masking tape.

P1030229

Et puis il y a les cadeaux qui restent définitivement problématiques ! Avouons-le : vive la pochette cadeau dans ce cas ! Pour dépasser cette épreuve, je vous suggère de prendre un sac en pap. C’est ce que j’ai fait ci-dessous. Je vous l’accorde, ce n’est pas le plus beau sac… J’ai découpé quelques bouts de masking tape argenté pour le rendre plus festif !

P1030239

Bon, c’est la dernière ligne droite avant Noël : bonne préparation à vous !

Un calendrier de l’Avent à gagner !

Pour celles et ceux qui souhaitent gagner un petit calendrier de l’Avent  : à vous de jouer !

Je vous donne rendez-vous sur ma page Facebook, si vous voulez participer. Le principe est simple :

  1. Liker la page
  2. Ecrire un petit commentaire

Vous pouvez jouer jusqu’à mardi 22h : ensuite, viendra le moment du tirage au sort.

Bonne chance !

PS : ne vous bridez pas : quelque soit votre adresse, il vous sera envoyé chez vous !

P1030204