Joyeux Noël !

 

P1030241 - CopieCe petit billet très court pour vous souhaiter un très joyeux Noël !

J’ai commencé à réaliser mes petites cartes de voeux pour la bonne année : en voici une en avant-première, réalisée avec des pailles en papier !

 

Publicités

Idées cadeaux #1 : des accessoires pas si accessoires !

Se mettre à la couture, ce n’est pas seulement acquérir une machine à coudre ! Si cette dernière reste bien entendu au centre de tout, la couturière doit également détenir un arsenal de petits accessoires, indispensables pour réaliser de belles cousettes, quel que soit son niveau.

En toute transparence, se constituer sa « boîte à outils » couture n’est pas forcément bon marché… Alors offrir des accessoires de couture à une jeune couturière est sans aucun doute une excellente idée de cadeaux ! Et le petit plus, croyez-moi, c’est que celle à qui vous offrirez ces petits présents y sera très fidèle, en parlera avec des trémolos dans la voix et devrait se rappeler toute sa vie de celle ou celui qui lui a remis ! 😉

Je vous ai fait une petite sélection des accessoires qui, à mes yeux, sont importants dans l’activité « couturesque », que l’on soit ou non débutante en couture.

P1030222

1. Le porte-épingles
C’est le petit cadeau parfait pour une soirée « secret santa » ! Le petit porte-épingles tomate que vous voyez sur la photo m’a été offert : certes, un peu kitsch mais bien utile pour ne pas perdre une aiguille. Ma petite mercerie en propose de très amusants, en forme de raton laveur, de hérisson…

Le must reste le porte-épingles de poignet… Je vous l’accorde : cela fait un peu « genre je suis pro » mais c’est tout de même très pratique et cela fait gagner du temps quand vous travaillez sur un buste de couture notamment. Un joli clin d’oeil pour celles chez qui la couture commence à prendre de la place ! 😉

2. Le petit nécessaire de couture
Que vous soyez un homme ou une femme, porté ou pas sur la couture, c’est un indispensable ! Le mien contient juste ce qu’il faut : quelques aiguilles, épingles simples ou à nourrice, une petite paire de ciseaux. Hop ! Pour certain(e)s, vous n’aurez plus d’excuses pour aller au bureau avec une chemise démunie de l’un de ses boutons. Pour les couturières, c’est chic et pratique et cela vous permet de ne rien égarer.

3. Le mètre ruban  
Inutile de préciser pourquoi cet accessoire est indispensable… Pour le coup, amusez-vous à dénicher le mètre ruban le plus fou ! Ouvrez les yeux quand vous êtes à l’étranger (celui à fleurs sur la photo m’a  été rapporté de Liberty of London) ! Sans aller à l’autre bout du monde, vous pouvez aussi trouver des mètres au contenant un peu fun, comme chez Ma petite mercerie, La petite épicerie. C’est typiquement l’accessoire de couture que l’on peut se mettre à collectionner (j’en ai déjà 3) donc ne vous freinez pas ! C’est toujours utile et cela fait plaisir de changer (comme les bijoux, les vêtements et les chaussures !).

4. Le coupe-fil  mètre ruban  
L’accessoire qui a changé ma vie, après 2 ans presque de pratique de la couture ! Le coupe-fil reste un accessoire pratique ;  vous n’allez pas trop pouvoir vous amuser à en trouver un original. Mais c’est un vrai outil par excellence car il permet de couper le fil au plus prêt du tissu. Pas bête, non ?

5. Le découd-vite (ou découseur)
C’est souvent livré avec la machine à coudre mais bon. Là encore, un vrai outil, sans fantaisie. Mais s’il peut vous voir pleurer car vous êtes obligée de découdre ce que vous avez passé des heures à coudre, il peut aussi vous sauver la vie. On ne s’en passe pas… C’est donc un cadeau à vie !

6. Une bonne paire de ciseaux
La base. Oui, car le premier travail de la couturière, c’est d’être bien précise dans la découpe du tissu. Les ciseaux droits sont indispensables. Les ciseaux cranteurs sont moins importants dans l’immédiat : c’est justement pour cela que c’est un beau cadeau, c’est assez cher.

7. La petite mercerie, au sens large
Les aiguilles et épingles (de la marque BOHIN bien sûr… on soutient le Made In France !), les boutons, les bobines, les rubans en satin, en gros grains, le velcro… A vous de laisser aller votre imagination !! Cela fait toujours plaisir, c’est toujours très utile…

Pour les Parisiens et Parisiennes, foncez au Marché St Pierre : faire vos cadeaux de Noël deviendra un réel plaisir dans une atmosphère douce où passionnées ou néophytes se retrouvent et se plaisent à flâner pendant des heures.

Vous trouverez aussi bien évidemment le it-cadeau dans la petite mercerie de quartier : ce type de magasin pousse comme des champignons, avec plein de trésors à aller dénicher !

8. La craie de tailleur
Il en existe de plusieurs types… Celle qui est photographiée est une version  classique voire un peu old school. Une vraie craie quoi. Dans le même genre, vous avez les feutres lavables, les porte-craies etc… Le petit plus d’un gros cadeau couture !

9. Les canettes, dans leur boîte 
Qu’est-ce que c’est ? C’est la petite bobine dont le fil correspond à la couture du dessous. Idéalement, il en faudrait une pour chaque couleur de fil avec lequel on doit coudre… C’est pourquoi il est utile d’en avoir une petite collection, prête à l’emploi ! Et pour les ranger, rien de mieux qu’une boîte adaptée.

Voilà, j’espère que cette petite introduction aux accessoires de couture vous aura aidé(e). Peut-être à mieux comprendre ce que vous avez trouvé sur la liste au Père Noël ? Peut-être à trouver une petite pépite pour une soirée « secret santa » par exemple ?

Pour les couturières de longue date, que recommanderiez-vous d’autre à offrir comme accessoires de couture ?

Des idées cadeaux pour Noël ?

Nous sommes le 30 novembre… Déjà. La vie reprend, doucement.

Il est d’ailleurs déjà temps de penser aux cadeaux de Noël. Il y a celles et ceux qui reçoivent la traditionnelle liste de cadeaux de leurs proches. Il y a celles et ceux qui préfèrent leur faire une surprise. Il y a celles et ceux qui n’ont pas d’idées, cette année encore.

Mais pas de panique pour ces derniers ! Si votre sœur vient de se mettre à la couture, si votre meilleure copine veut s’y mettre mais n’ose pas ou si votre douce et tendre est à deux doigts de vous tailler un costume (sans aucun jeu de mots !), vous n’imaginez peut-être pas combien les sources de cadeaux sont inépuisables… Cette semaine, Lulu Blanche va tenter de vous aider à dénicher THE cadeau qui fera de vous la personne la plus « cool » à côté du sapin. Le principe est simple : 1 jour – 1 idée cadeaux…

xmas

TO DO Couture Automne-Hiver 2015 : réaliste ou pas ?

Cela fait longtemps que je n’ai pas posté d’articles. Ce n’est pas l’envie qui m’en manque. C’est bel et bien le temps. Hélas. Entre les projets qui attendent d’être photographiés, ceux qui sont terminés mais pas tout à fait, ceux qui me tiennent à coeur mais que je n’ai pas encore commencés… Pas facile, facile !

Aujourd’hui, j’ai choisi de partager mes envies « couture » du moment. Le changement de saison est toujours propice aux réflexions sur les cousettes à venir, vous ne trouvez pas ? Les collections Automne-Hiver ont commencé à envahir les magasins. Les magazines se donnent pour mission de nous informer des « it-looks/ accessoires/ couleurs ». C’est ainsi que les idées fusent et que l’inspiration est à son comble.

Après une lecture très assidue et attentive des éditions spéciales « mode », je me suis fait mon propre carnet d’inspirations, issues des grandes tendances. Lulu Blanche n’est pas un blog de couture et de petites inspirations pour rien 😉 ! J’aime suivre la mode, c’est sûr. Mais j’aime aussi et surtout l’adapter à mes propres goûts, la ré-interpréter.

Voici donc ma sélection, celle qui pourrait bien inspirer mes prochaines cousettes. Du bordeaux, de la fausse fourrure, des imprimés graphiques… Gros coup de coeur pour la capeline : à voir si je la réalise moi-même ou si j’en achète une pour la customiser… Sans oublier la veste en tweed que j’ai en tête depuis le printemps, si ce n’est plus.

P1030133

P1030134

Et maintenant, voici ma TO DO avec un mot d’ordre : rester réaliste. En effet, aurais-je le temps de coudre tout cela ? A moi de vous tenir informé(e)s de l’avancée de mes travaux… Je vous donne rendez-vous fin Mars pour faire le bilan ! 😉 Mais d’ici là, il y aura bien sûr des updates réguliers, je l’espère bien !

P1030140

Et vous, quels sont vos projets « couture » pour l’Automne-Hiver ?

Back to 50’s (1/2)

Comme je vous le disais dernièrement, le vintage est en vogue et j’aime ça!

A Noël dernier, on m’a offert une série de vieux magazines ELLE des années 50’s. Vous voyez le ELLE spécial mode que l’on attend toutes à chaque début de saison ? Et bien, il existait déjà à l’époque!
P1020919La lecture est amusante : ces magazines sont très orientés autour de la famille, de l’éducation, de la bonne tenue du logis. Mais on y parle aussi de tendances, de mode. Un magazine, des articles entre tradition et émancipation en quelque sorte.

Voici quelques photos de modèles particulièrement inspirants. J’aime la mode des années 50’s, dont les lignes, encore modernes, trouvent beaucoup d’échos de nos jours. Il semble que les années passent mais la mode des années 1950 reste actuelle. Ce qui me plait ? Ce sont ces lignes simples, épurées, ces jeux de ceintures, de boutons, ces multitudes de martingales qui apportent originalité et structure aux vêtements. Sans oublier les noeuds à gogo ! Comme je les aime !
P1020918

P1020916

P1020911

P1020912

P1020907

Je me permets de citer quelques mots issus d’un article du spécial « Collection Hiver 57 » : ils résument ma pensée sur la mode de cette époque :

Douce, désinvolte, sagement poétique

Une élégance qui rejette le clinquant, le spectaculaire et l’inconfort

Vous l’avez compris, cette mode est loin de me laisser indifférente : la suite, dans un prochain article !

Petite idée « sortie » pour long week-end

A l’aube de ce long week-end, je vous suggère une idée de sortie : aller visiter la passionnante exposition « Déboutonner la mode », au Musée des Arts Décoratifs de Paris.

P1020862

Pour nous tous, le bouton est un objet utile, un objet du quotidien auquel d’ailleurs on accorde plus d’importance qu’on ne le pense. Qui, en effet, n’a jamais décousu les boutons d’un vêtement trop fatigué « au cas où ça pourrait servir » ? Qui ne les a jamais ensuite conservés et regroupés dans une vieille boîte de Vosgiennes en métal (oui, peut-être plus votre Mémé / Mamie que vous en fait) ?

Pour nous les couturières, si le bouton est utile, il est aussi et surtout une marque d’élégance, un « outil » pour donner du relief. Le révélateur d’un style, le reflet de la mode d’une époque.

On est là au coeur de ce que veut nous montrer l’expo : le bouton est plus complexe qu’il n’y parait.

Le contenu est passionnant. Bien sûr, des quantités de boutons sont exposés : des plus simples aux plus extravagants, dans toutes les matières possibles et inimaginables. Ce qui est intéressant, c’est de voir l’évolution du rôle du bouton dans la couture depuis le 18ème siècle et comment celui-ci a influencé les styles de certains grands couturiers (vous allez fondre devant de superbes réalisations de Gabrielle Chanel, Christian Dior !!). Bref, on apprend vraiment plein de choses. Que vous soyez ou non intéressé(e)s par la couture, c’est une belle découverte !

Pour finir, je souhaite juste partager 2 petites choses de l’expo que j’ai trouvées très actuelles :

  • Une citation, issue du magazine « Modes et Travaux » (1941) :

 Les boutons sont le maquillage de la mode

  • Une page d’un magazine « Vogue » (j’ai oublié de noter l’année de parution)

expo

« Les boutons sont toujours à la mode »

Décidément ça n’arrête pas !

En mars, je vous avais parlé de « Flow », ce nouveau magazine lancé en février… qui fait beaucoup de bien. Et bien décidément ça n’arrête pas ! Début avril, une nouveauté a encore surgi dans les kiosques. Le magazine des tendances à suivre : « As you like ». 

P1020809

 « As you like » est un petit concentré d’inspirations, « As you like » est un dénicheur de tendances.  Conçu comme un carnet de tendances, le magazine recense le meilleur de la blogosphère et des réseaux sociaux sur des thèmes assez classiques de magazines féminins : mode, beauté, cuisine, voyage… Selon les articles, une blogueuse nous présente son univers, ses inspirations, ses bons plans, ses astuces… Parfois, c’est une sélection des « it-produits/lieux/sorties » du moment.

Ce que j’en pense ?

Je trouve le concept très innovant : lier le digital et la presse, qui l’eût cru ? On dit tellement souvent qu’internet tue la presse : belle revanche, non ? Cette ambition « d’omnicanalité » dans la presse (marketing quand tu nous tiens!) est moderne et audacieuse. La ligne éditoriale est claire, totalement dans l’air du temps et accessible à toutes. La mise en page dynamique, tel un carnet de tendances, renforce le rôle de sélectionneur que se donne le magazine : beaucoup de couleurs, de photos qui mettent en scène les produits… La mise en page incite à personnaliser son magazine et laisser aller ses idées, son inspiration, sa créativité grâce aux « wish lists » vierges, de pages à colorier etc…

Bref, je ne sais pas encore si je deviendrai une fidèle lectrice de « As you like »… En attendant le prochain numéro, dans 3 mois, je vous conseille d’y jeter un oeil par curiosité : ce magazine au concept fort vaut le détour…